Une journée dans la vie d’un Channel Manager

Une journée dans la vie d’un Channel Manager

En-haut, de gauche à droite – Henry Shepard et robin Huggins. En-bas, de gauche à droite – Sophie Grubb, Melanie Smith et Sue Beaver (directrice des services commerciaux)

Des designers aux Channel Managers, une variété de personnes contribue à la réalisation de chacun des emballages que nous fournissons. Notre série  « un jour dans la vie de » interview différents membres des équipes et explore leur façon de travailler avec nos clients pour faire de chaque produit un succès.

Aujourd’hui nous prenons des nouvelles de trois channel managers – Robin Huggins, Melanie Smith et Sophie Grubb.

 

Q: Quel est votre rôle?

Sophie : Nous sommes le point de contact principal pour nos clients. Nous nous assurons qu’ils reçoivent leurs emballages lorsqu’ils en ont besoin, en collaboration avec tous ceux qui sont dans l’ombre nous y parvenons.

Melanie : Du planning et de la livraison jusqu’à la résolution de problèmes et aux comptes rendus, tout passe par nous.

 

Q: Qu’est-ce que les clients trouvent particulièrement problématique et comment les aidez-vous ?

Robin : Les délais peuvent être un défi pour les clients. Parfois ils ont besoin d’un délai très serré pour un nouveau design et nous travaillons avec engagement pour y parvenir. Nous utilisons en permanence des systèmes de gestion de stocks rigoureux basés sur les besoins des clients, tout est donc planifié et géré avec attention. Par exemple, pour certains clients nous avons toujours la matière première en stock et disposons de 12 semaines de réserve en permanence.

 

Q: À quoi ressemble une journée typique ?

Melanie : Très occupée ! Nous travaillons chaque jour avec des clients formidables. Nous prenons principalement les commandes, nous contrôlons les chiffres des stocks et nous fournissons les spécifications des produits. Nous travaillons également avec l’équipe de vente pour regrouper les renseignements pour des clients éventuels et ensuite gérer tous les nouveaux projets, de la phase de conception jusqu’à la livraison.

 

Q: Quelle est la chose la plus étrange que vous ayez eu à faire ?

Robin : Rester au téléphone avec les douanes à New-York. J’ai passé trois heures à répéter que notre paperasserie était correcte. En réalité il n’y avait pas de nourriture dans les emballages, ce qui signifie que la marchandise pouvait en fait entrer aux États-Unis !

 

Q: Quel accomplissement vous rend les plus fiers?

Sophie : C’est fantastique de voir de nouveaux produits être lancés. Particulièrement lorsque vous les voyez en rayon. Par exemple, nous avons lancé le premier BagRap au Royaume-Uni pour Co-op – c’était génial.

Melanie : Ça parait un peu sentimental, mais en tant que channel manager notre rôle se concentre sur notre relation avec les clients, alors nous sommes très fiers des excellentes relations que nous avons développées. Avec le travail que nous faisons pour des clients comme Prêt A Manger, Greencore, Greggs et McDonald’s nous avons un formidable niveau de confiance qui s’est constitué au fur et à mesure des années. C’est le reflet de toute l’équipe RAP qui  satisfait en permanence les conditions nécessaires.

 

Q: Décrivez en cinq mots à quoi cela ressemble de travailler pour RAP.

Robin : rapide, fun, intéressant, grandissant, exigeant.

 

Nous sommes uniques parce que nous proposons un service complet de la conception à la livraison. Découvrez- en davantage sur les services que nous proposons.

Retour aux articles